La mise en page du site vous semble bizarre ? Découvrez pourquoi en cliquant ici.

Logo du CAMO pour personnes handicapées

La compétence au-delà de la différence

logo du CAMO adapté pour l'imprimé
Personne communiquant avec un téléscripteur (ATS).
M. Pominville, journalier chez Geneka Biotechnologie.
Mme Denis de l'Office municipal d'habitation de Montréal.

Vous êtes ici : Accueil > À propos du CAMO > Plans d'action et bilans

Rapport annuel d'activités 2006-2007

Adopté le 30 mai 2007

Rapport annuel d'activités 2006-2007

Introduction

Ce rapport présente un bilan des activités réalisées au cours de l'année 2006-2007 en regard des objectifs du plan d'action annuel. Ce plan comportait 15 objectifs prioritaires permettant d'actualiser le plan stratégique 2005-2008.

Nous rappelons quelques enjeux qui ont entouré cette réflexion stratégique.

SPHERE-Québec prenait la relève du CAMO pour personnes handicapées dans la gestion du Fonds d'intégration du travail des personnes handicapées. Plusieurs partenaires avaient par le passé développé des liens avec le CAMO, faisant souvent appel aux ressources financières de ce fonds. Nous devions donc élargir nos bases de partenariat.

On souhaitait également concilier le rôle « conseil » dévolu habituellement au CAMO avec l'objectif d'intervenir de façon plus proactive dans l'intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées. La tâche était d'autant plus délicate que nous n'intervenons pas directement auprès des personnes. Il fallait donc trouver le bon angle pour aborder cet objectif.

Enfin, le Diagnostic sur la formation et l'emploi des personnes handicapées au Québec, produit par le CAMO en 2005, faisait ressortir que l'accès au marché du travail s'avérait encore très difficile malgré d'importants progrès au plan du développement des compétences. Le CAMO se proposait donc d'accroître substantiellement sa présence auprès des employeurs. Il s'agissait d'un virage important par rapport aux interventions antérieures.

Le Plan d'action 2006-2007 visait aussi à traduire en objectifs plus spécifiques le mandat confié au CAMO par l'Entente-cadre conclue avec le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale (MESS).

Cinq éléments décrivent ce mandat :

  • Élaborer et mettre en œuvre des stratégies d'intervention favorisant l'accès au marché du travail et assurant le maintien en emploi des personnes handicapées;
  • Faire la lumière et analyser les obstacles qui subsistent quant à l'intégration au marché du travail et au maintien en emploi des personnes handicapées;
  • Élaborer et proposer des voies de solution, des approches et des pratiques d'intervention appropriées et adaptées s'adressant tant aux entreprises et aux employeurs qu'aux intervenants des services d'emploi, selon les besoins et les problématiques particulières d'intégration au marché du travail des personnes handicapées;
  • Favoriser l'accès à l'emploi des personnes handicapées en préconisant des mesures, des programmes et des outils d'intervention adaptés, notamment en matière d'information sur le marché du travail, la formation de la main-d'œuvre et l'acquisition d'expériences de travail;
  • Coordonner la mise en œuvre de certaines mesures ou initiatives retenues par le CAMO en vue de favoriser l'accès et le maintien en emploi des personnes handicapées.

Remonter

Les réalisations

1. L'exercice de notre rôle conseil

C'est par rapport au projet de stratégie nationale pour l'intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées que le CAMO a particulièrement joué son rôle.

Nous avons acheminé en mai 2006 au MESS un document intitulé Pistes d'actions proposées par le CAMO pour personnes handicapées portant sur l'élaboration de la stratégie visant l'intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées.

À partir d'éléments factuels sur la situation de la formation et de l'intégration au travail des personnes handicapées, nous avons traduit en pistes d'actions concrètes des objectifs à l'égard des personnes handicapées, des employeurs et du marché du travail, des stratégies de communication et de l'organisation des services.

Ces pistes d'action ont fait l'objet d'analyse et de discussion avec nos partenaires lors de notre rencontre nationale de mars 2006. Le document soumis au MESS résulte de cette consultation et intègre les propositions émanant de cette rencontre.

Le MESS a fait siennes certaines de nos préoccupations que l'on retrouve dans son document de consultation intitulé Pour une chance égale en emploi - Stratégie nationale pour l'intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées.

Plus particulièrement, trois des six thèmes de ce cahier de consultation traduisent ces préoccupations ;

  • Reconnaître le potentiel des personnes handicapées et en soutenir le développement;
  • Neutraliser les obstacles à l'intégration au marché du travail;
  • Sensibiliser la population et les acteurs du marché du travail aux réalités des personnes handicapées.

Nous avons également franchi une autre étape en conviant nos partenaires à notre rencontre nationale de mars 2007 où le thème de la mobilisation a été au cœur des échanges au cours de ces deux journées, dans la perspective de la mise en œuvre prochaine de cette stratégie nationale pour l'emploi des personnes handicapées.

Le MESS nous invite maintenant à une ultime consultation par rapport à l'ensemble des propositions recueillies lors de sa consultation de février dernier auprès des acteurs des milieux patronal, syndical et associatif.

Remonter

2. Le processus de transition de l'école vers la vie active

Agir sur ce processus constitue l'une des huit priorités d'action qui ont été retenues dans l'élaboration de notre plan stratégique 2005-2008 articulé autour de trois axes :

  • La motivation à intégrer le marché du travail;
  • La réceptivité du marché du travail;
  • Le continuum de services.
Au secondaire

Après avoir documenté différentes expériences à cet égard au niveau secondaire l'an passé, nous avons planifié cette année la tenue d'une journée de réflexion et d'échanges regroupant des acteurs des différents milieux : scolaire, réadaptation, emploi et mouvement associatif.

Le besoin d'organiser un tel événement a été exprimé par des partenaires du CAMO, impliqués à différents niveaux dans ce processus.

Trois objectifs généraux sont au centre de cette démarche :

  • Permettre à ces différents acteurs de prendre connaissance à la fois des développements récents qui favorisent l'implantation de cette pratique et d'expériences qui pourraient servir d'exemples et de modèles à cet égard;
  • Créer un lieu d'échange sur leur vision du modèle à instaurer et des stratégies à développer pour en assurer la mise en œuvre;
  • Traduire en propositions concrètes les façons d'assurer le déploiement de cette approche dans les différentes régions du Québec.

Afin de réaliser cette activité, nous avons mis sur pied un comité organisateur composé de représentants du Regroupement des organismes spécialisés pour l'emploi des personnes handicapées (ROSEPH), du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), du Comité régional des associations pour la déficience intellectuelle (CRADI) et de l'Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ).

Ce comité avait le mandat de définir les objectifs de la journée, d'élaborer un programme d'activités, de recruter les ressources d'animation, de dresser la liste des personnes à inviter et de voir à l'organisation matérielle.

Le CAMO a assuré tout le support technique, incluant la gestion des inscriptions.

Le 4 juin prochain, environ 200 personnes se réuniront donc à Québec pour partager leurs expériences et dégager des pistes concrètes pour instaurer de façon plus durable cette pratique.

Au postsecondaire

Nous avons initié un projet de transition études-travail pour les étudiants handicapés au postsecondaire. Ce projet résulte de l'analyse du besoin exprimé par différents partenaires voulant faciliter la transition études-travail pour ces étudiants.

L'expérience a débuté en septembre 2006 dans la Capitale nationale et regroupe des ressources d'un service spécialisé de main-d'œuvre pour personnes handicapées, des services d'aide aux étudiants handicapés de niveau collégial et universitaire ainsi que des services de placement dans ces établissements d'enseignement.

Ce projet à caractère expérimental, d'une durée d'une année, se réalise grâce au soutien financier de la Direction régionale d'Emploi-Québec, que le CAMO a obtenu afin d'assurer l'embauche d'une ressource professionnelle à La Croisée, service spécialisé de main-d'œuvre pour personnes handicapées, et dédiée spécifiquement à ce projet.

Un rapport faisant état des résultats de cette expérience et de recommandations sera produit à la fin du projet.

Des discussions ont été entamées à Montréal pour développer un projet semblable. Ce projet doit faire l'objet d'un examen à la Table de concertation personnes handicapées et travail de Montréal.

Remonter

3. Notre présence au marché du travail

Afin de faciliter l'arrimage entre l'offre de services de personnes handicapées et la demande de main-d'œuvre, objectif central de l'axe d'intervention ciblant la réceptivité du marché du travail, notre présence à cet égard s'est traduite de diverses façons.

Nous avons d'abord organisé un focus group avec des entreprises soumises à des obligations de résultats en matière d'équité en emploi afin de valider le rôle que nous souhaitions y jouer.

Certains objectifs spécifiques ont été identifiés :

  • Organiser une Journée contact entre étudiants et diplômés handicapés de niveau postsecondaire et employeurs;
  • Favoriser le développement d'un réseau d'entreprises axé sur le partage des pratiques de gestion contribuant à recruter et maintenir en emploi des travailleurs handicapés dont le profil correspond à leurs besoins de main-d'œuvre;
  • Soutenir les entreprises par la mise en œuvre de services conseils.

Une Journée contact étudiants-diplômés du postsecondaire / Employeurs

La tenue de cet événement voulait répondre à un besoin exprimé par des employeurs qui souhaitaient que le processus de recrutement de cette main-d'œuvre soit simplifié.

150 étudiants ont participé à la Journée Contact.
150 étudiants ont participé à la Journée Contact

Cette rencontre, qui s'est déroulée en novembre 2006, a réuni 150 étudiants et diplômés et 20 entreprises. Cette activité a permis de faire la promotion des compétences de ces personnes.

Les participants ont exprimé une grande satisfaction à l'égard de cette journée et nous encouragent à en organiser une deuxième.

Une vingtaine de candidats ont été rencontrés en entrevue. Un candidat a obtenu un stage. Quatre entreprises ont embauché 11 personnes.

Remonter

Le développement d'un réseau d'entreprises

Nous avons soutenu ce développement au cours de l'année en coordonnant les activités de ce projet. Le CAMO a ainsi créé un lieu favorisant différents objectifs :

  • Échanger sur les meilleures pratiques;
  • Rencontrer les principaux intervenants et échanger avec eux;
  • Se rapprocher des personnes handicapées et de leurs besoins par la participation à diverses activités;
  • Développer des initiatives et des stratégies pour faciliter l'accès aux candidats recherchés;
  • Se référer des candidats;
  • Développer des formules de mentorat.

Nous pouvons compter actuellement sur la participation des entreprises et organismes publics suivants :

  • Air France
  • Banque Nationale du Canada
  • Fonction publique du Québec
  • Fonction publique fédérale
  • Hydro-Québec
  • Laboratoire Abott
  • Loto-Québec
  • Roche Diagnostic
  • Société de transport de Montréal
  • Ville de Montréal

Des services conseils aux entreprises

En collaboration avec le ROSEPH, nous nous sommes associés au Groupe VEGA, entreprise d'économie sociale et groupe conseil en gestion des ressources humaines afin de soutenir les entreprises et organismes publics dans le développement et l'implantation de programmes d'équité en emploi.

Nous avons mis en place des mécanismes de coordination en convenant des niveaux d'intervention de chacun des partenaires.

Une stratégie de communication

Notre présence au marché du travail s'appuie aussi sur une stratégie de communication que nous avons développée l'an dernier et qui vise particulièrement à promouvoir un message axé sur les compétences des personnes handicapées.

En plus des employeurs, cette stratégie de communication cible d'autres groupes : syndicats, collèges et universités, partenaires et organismes de services, jeunes personnes handicapées.

Rencontre annuelle des partenaires.
Rencontre annuelle des partenaires

Lors de notre rencontre nationale en mars dernier, nous avons convié nos partenaires à une réflexion sur la nécessité d'assurer une cohérence dans les messages à véhiculer aux employeurs et qui peuvent mieux contribuer à favoriser l'intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées.

Les entreprises adaptées

Nous nous sommes aussi préoccupés des travailleurs oeuvrant en entreprises adaptées en élaborant un projet qui se veut une application des principes de la politique gouvernementale d'éducation des adultes et de formation continue Apprendre tout au long de la vie.

Ce projet s'appuie sur l'engagement et la collaboration de différents partenaires : le Conseil québécois des entreprises adaptées, Le Sextant et A.R.T.B. inc., deux entreprises adaptées ainsi que la Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île et la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin.

Il porte sur la reconnaissance et le développement des compétences de travailleurs handicapés oeuvrant dans le secteur de l'entretien ménager offert par ces entreprises. Deux cent cinquante personnes composent ce groupe de travailleurs qui pourraient bénéficier d'une attestation de formation professionnelle dans le domaine de l'entretien ménager.

Pour ces travailleurs, cette attestation peut contribuer à renforcer leur estime personnelle et leur confiance à se réaliser au plan professionnel en valorisant davantage leur métier.

Pour les entreprises adaptées, un double objectif est poursuivi et porte sur la réalisation de leur mission sociale et économique. Les entreprises adaptées constituent des milieux de travail propices au développement de l'employabilité de quelques milliers de personnes handicapées et s'avèrent un tremplin vers le marché régulier du travail. Ces entreprises demeurent confrontées aux mêmes contraintes et aux mêmes règles du marché économique. L'amélioration de la qualification de leur main-d'œuvre accroît leur compétitivité, condition essentielle à leur développement.

Ce projet est actuellement soumis à la Direction générale du développement de la main-d'œuvre de la Commission des partenaires du marché du travail et à la Direction générale des programmes et du développement de la formation professionnelle et technique et de la formation continue du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport.

Remonter

4. Des préoccupations pour évaluer nos propres productions

Dans la réalisation de notre mandat, nous produisons différents documents et études et développons divers outils soutenant la mission qui nous incombe.

L'année 2005 a été fertile à cet égard en procédant à la diffusion du Diagnostic sur la formation et l'emploi des personnes handicapées au Québec et du cédérom Embaucher des personnes handicapées... Passez à l'action!

Nous avons voulu cette année procéder à l'évaluation de ces outils en développant d'abord un cadre conceptuel à cet égard prenant en compte non seulement les résultats et les impacts de ces projets mais aussi l'ensemble des éléments du processus de réalisation. Les notions de pertinence, d'efficience et d'efficacité orientent notamment l'approche privilégiée.

Nous terminons actuellement la phase de la cueillette des données qui nous permettront de procéder à l'évaluation elle-même.

Remonter

5. Nos outils de communication

Mise à jour du site Web du CAMO et édition du Bulletin

Nous avons intégré au cours de l'année de nouveaux contenus au site Web :

  • Plan d'orientation stratégique 2005-2008 : bilan d'étape;
  • Plan d'action 2007-2008;
  • Pistes d'action proposées par le CAMO pour personnes handicapées portant sur l'élaboration de la stratégie visant l'intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées;
  • Le Bulletin;
  • Le Bulletin - Initiatives pour la formation et l'emploi des personnes handicapées (édition spéciale);
  • 133 capsules d'information sur les activités de nos partenaires et les activités en lien avec l'intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées dans la section En bref;
  • 12 capsules d'information dans la section Quoi de neuf au CAMO?

Nous avons aussi procédé à la réorganisation de certaines sections et à la modification de certains aspects de la navigation du site.

Nous avons édité quatre bulletins dont un cahier spécial portant sur les initiatives sur la formation et l'emploi des personnes handicapées émanant de différentes régions du Québec.

Diffusion de nos documents

Certains documents se sont avérés plus populaires au cours de l'année :

  • 875 pochettes d'information du CAMO (cela illustre notamment les liens que nous avons établis avec plusieurs partenaires);
  • 747 brochures Les mesures d'accommodement professionnel - Des solutions qui font la différence;
  • 670 cédéroms Embaucher des personnes handicapées... Passez à l'action!;
  • 141 Bulletins édition spéciale portant sur les initiatives pour la formation et l'emploi des personnes handicapées;
  • 81 À vos trousses!

N.B. : Les documents diffusés électroniquement ne sont pas comptabilisés.

Remonter

6. La concertation avec nos partenaires

Nous avons poursuivi notre tournée des régions amorcée l'an dernier en rencontrant les membres des tables régionales travail et personnes handicapées et les artisans de plusieurs projets.

Nous avons ainsi visité les régions suivantes : Laurentides, Bas-St-Laurent, Saguenay-Lac-St-Jean, Montérégie, Outaouais, Mauricie, Centre-du-Québec, Estrie et Montréal.

Nous avons aussi organisé notre rencontre annuelle avec nos partenaires régionaux en mars dernier afin de favoriser la concertation et la cohésion dans les actions mises en œuvre pour soutenir l'intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées.

Nous avons enfin contribué financièrement au projet de diffusion des résultats de la recherche sur l'impact des représentations sociales des personnes handicapées sur l'emploi développée dans le Bas-St-Laurent

Remonter

7. La gestion de l'organisme

La gestion financière

Une politique de gestion financière a été élaborée précisant les niveaux des responsabilités des administrateurs et du directeur général, les mécanismes de contrôle des dépenses et des revenus et les étapes de gestion financière incluant la conciliation bancaire.

Cette politique a été adoptée par le conseil d'administration à sa réunion du 19 avril 2006.

Une mise à jour de la politique sur les frais de déplacement, de repas et d'hébergement a également été effectuée et intégrée à la politique de gestion financière.

La gestion des ressources humaines

Une politique d'appréciation du rendement du personnel a également été adoptée par le conseil d'administration à sa réunion du 18 octobre 2006. Cette politique décrit le cadre de référence servant à apprécier le rendement du personnel et identifier les étapes de la démarche d'appréciation.

Remonter

8. D'autres projets

Certains projets initiés antérieurement se sont poursuivis au cours de l'année.

Participation à la Table de concertation jeunesse en déficience visuelle

Nous avons participé à l'élaboration d'un répertoire d'emplois occupés par des personnes ayant une déficience visuelle. Ce répertoire, regroupant plus d'une centaine d'exemples d'emplois, est disponible sur le site Web d'Horizon Travail au www.horizon-travail.org.

Le CAMO a également collaboré à la tenue de deux rencontres avec les enseignants conseils qui soutiennent des élèves ayant une déficience visuelle étudiant en classe régulière. Ces rencontres visaient à informer ce personnel sur les ressources disponibles pour aider ces étudiants à poursuivre des études au niveau postsecondaire ou pour intégrer le marché du travail.

Cette table de concertation projette de développer des formules de mentorat entre travailleurs handicapés visuels et jeunes handicapés visuels. Ce projet utilisera les ressources de cybermentorat de l'organisme Academos. Nous avons dans ce contexte fait des représentations afin d'assurer l'accessibilité de ce site Web. À partir de septembre 2007, ce site sera accessible en répondant aux normes d'usage. Le mentorat pourra donc ainsi prendre forme.

Concertation régionale visant à augmenter l'accès à l'emploi des personnes sourdes

Nous avons participé à différents comités et à différents travaux à cet égard :

  • Comité pilote depuis 2005 (liens avec les partenaires et bonne marche des travaux des sous-comités);
  • Sous-comité Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur de la construction qui compte favoriser l'intégration des personnes sourdes en emploi dans le domaine de la construction résidentielle, commerciale et industrielle;
  • Sous-comité Transition école-vie active qui établit des liens de partenariat entre le monde de l'emploi et le monde scolaire;
  • Sous-comité Formation des machinistes qui établit les bases d'un programme de formation s'adressant aux personnes vivant avec la surdité;
  • Travail de concertation en vue de consolider les liens entre les partenaires du milieu du travail et ceux du milieu associatif;
  • Participation à une consultation régionale d'À part égale concernant les communications et la surdité;
  • Travail de concertation en vue d'accueillir des personnes soudes au sein de l'entreprise d'insertion Imprime-Emploi.

Remonter

Formation Emploi-Québec

Un dossier longtemps en gestation du côté d'Emploi-Québec a connu un dénouement au cours de l'année.

Nous avons participé à la formation de personnes responsables au niveau régional de l'implantation de la Stratégie à l'égard des personnes handicapées dans le but ultime de développer des habiletés d'intervention des agents d'aide à l'emploi des centres locaux d'emploi auprès des personnes handicapées.

En collaboration avec le ROSEPH, nous avons participé à l'élaboration et à l'animation de cette formation.

Nous avons perçu au cours de ce projet qu'il peut subsister des zones grises et même des ambiguïtés à l'égard des rôles dévolus aux ressources externes vouées à l'emploi des personnes handicapées et à celles de différentes instances d'Emploi-Québec.

L'actualisation d'une philosophie d'intervention qui souscrit à l'inclusion sociale des personnes handicapées et, en corollaire, à une organisation de services inclusive, se traduit peu au plan opérationnel.

Bien que la planification d'une telle démarche dépasse largement notre mandat, nous avons néanmoins manifesté notre intérêt et notre disponibilité à contribuer à l'évolution de cette orientation.

La formation professionnelle et technique

Suite à nos efforts déployés au cours des dernières années, nous avons obtenu du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport un montant de 8 200,00 $ alloué à la conception et à l'édition d'une brochure visant à promouvoir la formation professionnelle et technique auprès des personnes handicapées.

Nous avons mis en place un comité aviseur pour réaliser ce projet réunissant des représentants du Cégep du Vieux-Montréal, de l'Association des étudiants ayant des incapacités au postsecondaire, de l'École des métiers de la construction de la Commission scolaire de Montréal, du Service spécialisé de main-d'œuvre pour les personnes handicapées de la Montérégie, de la Direction régionale d'Emploi-Québec de Montréal, de la Direction de la formation continue et du soutien du MELS et de l'Institut Nazareth et Louis-Braille.

Toutes les étapes de réalisation de cette brochure seront franchies d'ici juin prochain. Nous prévoyons procéder au lancement officiel en septembre 2007.

Remonter

Conclusion

La réalisation des objectifs que nous nous étions fixés en 2006-2007 nous a amenés à consolider certains partenariats et à en créer de nouveaux en recherchant la concertation qui s'avère essentielle à produire les effets recherchés d'améliorer la situation de la formation et de l'emploi des personnes handicapées.

Cette culture partenariale s'apprend dans le partage des missions qui nous sont communes et dans le respect des missions qui nous sont spécifiques, dans la préséance d'objectifs liés aux besoins des personnes qui donnent un sens à nos organisations et dans l'aide mutuelle dont on peut bénéficier par cette pratique.

Cet apprentissage du partenariat s'est aussi intégré aux objectifs de notre plan d'action 2006-2007.

Membres du personnel

Membres du personnel du CAMO : (Rangée du haut, de gauche à droite) Claude Séguin, directeur général, Carole Foisy, chef d'équipe et conseillère, Frank Bouchard, conseiller, Éric Daigle, conseiller (Rangée du bas, de gauche à droite) Carole Croft, secrétaire réceptionniste, Perry Rotondo, soutien à l'informatique, Rosalba Falco commis-comptable, Marie-Thérèse Jodoin, secrétaire à la direction.
Membres du personnel du CAMO : (Rangée du haut, de gauche à droite) Claude Séguin, directeur général, Carole Foisy, chef d'équipe et conseillère, Frank Bouchard, conseiller, Éric Daigle, conseiller
(Rangée du bas, de gauche à droite) Carole Croft, secrétaire réceptionniste, Perry Rotondo, soutien à l'informatique, Rosalba Falco commis-comptable, Marie-Thérèse Jodoin, secrétaire à la direction

Remonter

Le Bulletin est réalisé grâce à l'aide financière d'Emploi-Québec.

Réunion à laquelle participent des personnes handicapées et des interprètes en langue des signes.

Ajuster la taille du texte (2)

  • Redimensionner le texte à 75%
  • Redimensionner le texte à 90%
  • Redimensionner le texte à 100%
  • Redimensionner le texte à 115%
  • Redimensionner le texte à 125%
Capsules LSQ (langue des signes québécoise) Offres d'emploi de nos partenaires

Votre navigation

La Commission des partenaires du marché du travail contribue au financement des activités du
Comité d'adaptation de la main-d'oeuvre (CAMO) pour personnes handicapées.

Commission des partenaires du marché du travail.

Pour plus de renseignements sur le marché du travail et sur les programmes et services publics d'emploi, consultez le site d'Emploi-Québec.