La mise en page du site vous semble bizarre ? Découvrez pourquoi en cliquant ici.

Logo du CAMO pour personnes handicapées

La compétence au-delà de la différence

logo du CAMO adapté pour l'imprimé
Plage tactile (afficheur braille) pour usage de l'ordinateur (déficience visuelle).
Personne communiquant avec un téléscripteur (ATS).
Mme Denis de l'Office municipal d'habitation de Montréal.

Vous êtes ici : Accueil > Emplois et formation > Nouvelles technologies et accessibilité > Activités

Emploi et formation : NTIC et accessibilité

Rapport d'évaluation de l'accessibilité de sites Web québécois

550, rue Sherbrooke Ouest, bureau 100
Montréal (Québec) H3A 1B9
Téléphone : (514) 840-1234
Télécopieur : (514) 840-1244
http://www.crim.ca

Rédigé pour le CAMO pour personnes handicapées
Version abrégée

Mario Boutin
Agent de recherche
Développement et transfert technologique
Août 2000

1. INTRODUCTION

Dans une perspective de sensibilisation à l'égard de l'accessibilité des sites Internet pour les personnes ayant des incapacités, une évaluation de certains sites Web québécois a été proposée par le Comité d'adaptation de la main d'oeuvre pour personnes handicapées (CAMO). Au total 50 sites ont été évalués de façon générale avec l'outil d'évaluation Bobby de l'organisme CAST (Center for Applied Special Technology).

Bobby est une application qui permet d'identifier les éléments des sites Web qui font obstacle à l'accès pour les personnes ayant des incapacités. Par exemple, les images pour lesquelles aucun équivalent texte n'est associé poseront un problème aux personnes non voyantes ; de même les contenus multimedia auxquels aucun équivalent texte n'est associé poseront des problèmes aux personnes sourdes et les sites difficiles à naviguer sans souris poseront un problème aux personnes ayant de la difficulté à utiliser une souris (ex. : incapacité motrice). Tous ces obstacles peuvent être identifiés par Bobby.

Le présent document décrit les résultats obtenus ainsi que la méthodologie qui a été adoptée pour l'analyse. Des recommandations pour l'amélioration des sites sont aussi faites.

Remonter

2. MÉTHODOLOGIE

Cinquante (50) sites ont été évalués de façon générale (jusqu'à un maximum de 10 pages par site) à l'aide de l'outil d'évaluation Bobby. De ces 50 sites, 10 ont fait l'objet d'une analyse plus approfondie (jusqu'à un maximun de 5 pages par site), encore une fois à l'aide de l'outil d'évaluation Bobby et à l'aide des lignes directrices émises par le W3C dans le cadre du projet WAI. Ces évaluations ont été précédées d'une rencontre avec une personne ressource connaissant bien les outils d'aide à la navigation tels : lecteur d'écran, navigateur texte seulement, logiciel de grossissement d'écran. Cette rencontre a favorisé une meilleure compréhension des défis que les utilisateurs ayant des incapacités ont à relever, et de mieux comprendre le fonctionnement des outils d'aide à la navigation ainsi que la façon dont ceux-ci sont utilisés par leurs utilisateurs.
WAI utilise une échelle de priorités pour classifier les règles (ou point de contrôle) à respecter par rapport à leur impact sur l'accessibilité. La signification des priorités est la suivante :

  • Priorité 1 : Un développeur de contenu Web doit satisfaire ce point de contrôle. Sinon, pour un ou plusieurs groupes il sera impossible d'accéder à l'information du document. Satisfaire ce point de contrôle est une exigence élémentaire.
  • Priorité 2 : Un développeur de contenu Web devrait satisfaire ce point de contrôle. Sinon, un ou plusieurs groupes auront des difficultés d'accès à l'information du document. Satisfaire ce point de contrôle lèvera certaines barrières empêchant l'accès des documents Web.
  • Priorité 3 : Un développeur de contenu Web peut respecter ce point de contrôle. Sinon un ou plusieurs groupes auront quelques difficultés pour accéder à l'information du document. Satisfaire ce point de contrôle améliorera l'accès aux documents Web.

Remonter

3. RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS

3.1 Cinquante (50) sites évalués de façon générale

Cette section présente les résultats de l'évaluation générale des 50 sites. Rappelons que, dans cette étape de l'analyse, seuls les critères de priorité 1 (WAI), vérifiés de façon complètement automatique par Bobby, ont été comptabilisés.

Si pour chacun de ces critères aucun problème n'était identifié, la page analysée était considérée comme approuvée. Il faut noter que l'on doit normalement faire les vérifications manuelles de priorité 1, tel que Bobby le suggère, pour avoir le droit d'apposer sur une page l'icone " Bobby approved ". Les résultats présentés dans cette section représentent donc un minimum absolu et les vérifications manuelles sont toujours requises. Les vérifications manuelles n'ont été faites que pour les 10 sites ayant fait l'objet d'une évaluation appronfondie.

La Figure 3.1-1 présente les sites selon le nombre de pages approuvées pour chacun d'eux. On remarque donc que seulement trois sites sur 50 ont toutes leurs pages approuvées (i.e. 10 pages) et que pour 23 sites aucune des pages analysées n'est approuvée.

Nombre de pages approuvées par Bobby

Figure 3.1 1 : Nombre de pages approuvées par Bobby par site
(50 sites avec 10 pages évaluées par site)

Sur un total de 496 pages analysées (un des sites n'avait que 6 pages), 104 pages ont été approuvées par Bobby. À titre d'exemple, notons que 4729 images ou boutons graphiques n'ont pas d'équivalent texte rendant l'information véhiculée par ces images inutilisable ou la navigation sur le site impossible pour les personnes non-voyantes.

Suite à cette évaluation, et en faisant l'hypothèse que le nombre de pages évaluées par site est représentatif de l'ensemble du site, nous pouvons conclure que très peu de sites (6 sur 50, i.e. 12%) rencontrent des critères minimaux d'accessibilité pour les personnes ayant des incapacités.

Cependant, cette situation pourrait être grandement améliorée en apportant quelques modifications simples à la façon de créer les sites. La première chose à faire serait de fournir un équivalent texte pour tout élément non texte.

3.2 Dix (10) sites évalués en profondeur

Parmi les 10 sites évalués en profondeur, seulement 5 pages (sur un total de 50 pages évaluées), soit 10%, satisfont aux critères de priorité 1 de Bobby (vérifications automatique et manuelle).

Remonter

4. CONCLUSION

Suite à l'évaluation générale et détaillée d'une sélection de sites Web québécois, nous constatons que très peu de ces sites peuvent en fait être considérés comme accessibles pour des personnes ayant des incapacités. En effet, seulement 12 % (6 sites sur 50 dont au moins 8 pages sont approuvées) des sites évalués de façon générale répondent correctement à des critères minimaux d'accessibilité. Nous constatons de plus que les sites accessibles sont des sites émanant d'organisations particulièrement intéressées à promouvoir l'accessibilité (ex. : CAMO pour personnes handicapées) ou d'organismes publics (ex. : Guichet Emploi Canada). Un gros effort de sensibilisation reste donc à faire pour rendre toute l'information accessible à tous.

L'analyse approfondie de 10 sites démontre que seulement 5 pages, sur un total de 50 pages évaluées, satisfont aux critères de priorité 1 de Bobby (vérifications automatique et manuelle). Cette analyse a aussi permis de constater que les problèmes les plus fréquents (priorités 1 et 2) sont :

  • le manque d'équivalent texte pour les éléments non texte des pages Web (images, représentations graphiques, zones sensibles des images cliquables, sons, trames sonores de clips vidéo, animations, applets, scripts, etc.);
  • la non utilisation des feuilles de style (les feuilles de style permettent à l'utilisateur d'obtenir une présentation du site qui correspond à ses besoins particuliers : couleurs, taille des caractères, etc.) ;
  • l'expression de la taille et du positionnement de façon absolue plutôt que relative (cette façon de faire empêche l'utilisateur de pouvoir grossir les caractères selon ses besoins tout en respectant les effets de mise en page) ;
  • l'ouverture de nouvelles fenêtres (" pop-up ") sans que l'utilisateur n'en soit avisé (ce qui est très désorientant et insécurisant pour l'utilisateur).

Plusieurs des problèmes d'accessibilité sont faciles à régler et il suffit d'y être sensibilisé pour amorcer un changement. Pour s'assurer que leur site sera accessible, il est conseillé aux concepteurs de consulter les ressources suivantes :

Avant la mise en ligne, les concepteurs ont tout intérêt à évaluer leur site selon la méthodologie adoptée lors de cette étude. Il s'agit de vérifier les pages à l'aide de Bobby, naviguer sur le site avec un fureteur texte (par exemple LYNX), utiliser des outils de navigation particuliers (lecteur d'écran, logiciel de grossissement) et vérifier l'orthographe de chacune des pages.

Remonter

Annexe 1

Les 50 sites évalués de façon générale sont les suivants :

Les 10 sites évalués en profondeur sont les suivants :

Remonter

M. Pominville, journalier chez Geneka Biotechnologie.
Logo NTIC

Nouvelles technologies et accessibilité

Ajuster la taille du texte (2)

  • Redimensionner le texte à 75%
  • Redimensionner le texte à 90%
  • Redimensionner le texte à 100%
  • Redimensionner le texte à 115%
  • Redimensionner le texte à 125%
Capsules LSQ (langue des signes québécoise) Offres d'emploi de nos partenaires

Votre navigation

La Commission des partenaires du marché du travail contribue au financement des activités du
Comité d'adaptation de la main-d'oeuvre (CAMO) pour personnes handicapées.

Commission des partenaires du marché du travail.

Pour plus de renseignements sur le marché du travail et sur les programmes et services publics d'emploi, consultez le site d'Emploi-Québec.