La mise en page du site vous semble bizarre ? Découvrez pourquoi en cliquant ici.

Logo du CAMO pour personnes handicapées

La compétence au-delà de la différence

logo du CAMO adapté pour l'imprimé
Personne communiquant avec un téléscripteur (ATS).
M. Pominville, journalier chez Geneka Biotechnologie.
Réunion à laquelle participent des personnes handicapées et des interprètes en langue des signes.

Vous êtes ici : Accueil > Emploi et formation > Section Jeunesse > Études sans limites

Emploi et formation : Section jeunesse

Pour des études sans limites!

Répertoire des ressources et services qui facilitent l'accès aux études pour les personnes ayant une limitation fonctionnelle

(Mise à jour : septembre 2010)

Présentation

En tant que jeunes ayant des limitations fonctionnelles et à l'instar de l'ensemble de la jeunesse québécoise, vous avez également le désir d'acquérir une formation qui vous permettra d'accéder plus aisément au marché du travail. En raison de votre limitation, vous pouvez toutefois être confrontés à différentes difficultés : communication, accès aux édifices, matériels pédagogiques non-adaptés, etc. Pour pallier à ces difficultés, il existe différents programmes, ressources et services, offerts autant par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) que par des organismes oeuvrant auprès des personnes ayant des limitations fonctionnelles.

Le présent document vise à mieux vous les faire connaître. Pour faciliter sa consultation, nous avons réuni les informations en trois catégories :

  • ressources financières, où vous retrouverez des renseignements sur les mesures financières du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) pour financer les divers besoins spéciaux qu'ont les élèves handicapés (adaptation matériel, aide professionnelle, transport adapté, etc.). Cette section présente également les différents programmes de bourses d'études offerts par une foule d'organismes publics et privés;
  • services d'aide, où est décrit le rôle des services d'aide à l'intégration des élèves handicapés, communément appelé SAIEH. Les SAIEH ont le mandat de soutenir les étudiantes et étudiants handicapés dans les cégeps et universités au Québec;
  • associations, où sont réunies les informations sur différentes associations regroupant des étudiantes et étudiants handicapés au Canada, au Québec ainsi que dans certaines universités québécoises.

Avertissement :

Les renseignements réunis dans le présent document étaient valides en date du 1er avril 2008. Le CAMO pour personnes handicapées décline toute responsabilité en cas de changements éventuels dans ces renseignements.

Remonter

Ressources financières

Mesures financières pour les études primaires et secondaires (secteur jeune)

Diverses mesures financières existent pour permettre aux commissions scolaires d'adapter leurs services aux élèves ayant des besoins particuliers. Ces mesures sont décrites dans les Règles budgétaires du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS).

L'attribution des différentes mesures budgétaires se fait sur la base de la déclaration de clientèle que doivent faire les commissions scolaires au 30 septembre de chaque année. Cette déclaration dénombre tous les élèves, dont les élèves qui sont considérés handicapés et auxquels a été attribué un code en fonction de leur type de handicap (physique moteur, sensoriel, intellectuel, etc.). La définition de ces handicaps ainsi que des explications concernant l'organisation et le financement des services se retrouvent dans la brochure L'organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (EHDAA), brochure qui peut être consultée sur le site Web du MELS au www.mels.gouv.qc.ca/DGFJ/das/orientations/ehdaa.html (en format PDF uniquement).

Sur la base de cette déclaration des clientèles scolaires, les écoles où se retrouvent des élèves handicapés reçoivent une allocation de base dont le montant varie selon l'ordre d'enseignement (préscolaire, primaire, secondaire), la nature de la déficience et l'ampleur des besoins de la personne. En plus de cette allocation de base, l'école peut recevoir un montant supplémentaire permettant d'assurer l'intégration de l'élève en classe ordinaire. Ce supplément sert à défrayer le coût pour l'obtention de services professionnels ou techniques nécessaires à cette intégration (orthophoniste, orthopédagogue, psychoéducateur, interprète, éducateur spécialisé, etc.). C'est à l'école que revient le devoir d'établir les besoins de soutien selon le plan d'intervention de l'élève et de faire la demande d'aide financière auprès de sa commission scolaire.

Certains élèves handicapés peuvent également avoir besoin d'équipements ou de matériels pédagogiques adaptés pour poursuivre leurs études. Il peut s'agir de mobilier adapté, de documents en braille, d'appareils de grossissement, de systèmes MF, etc. Pour assurer leur acquisition, les écoles et les commissions scolaires peuvent faire appel à de l'aide financière additionnelle, qui permet aussi l'acquisition d'équipement visant l'amélioration de l'accessibilité des technologies de l'information et de la communication (TIC). Il peut s'agir de micro-ordinateurs, de périphériques adaptés ou d'équipement électronique d'aide à la communication et de logiciels spécialisés.

De plus amples informations sur ces mesures peuvent être obtenues en consultant le texte des Règles budgétaires des commissions scolaires, disponible sur le site Web de la Direction générale du financement et de l'équipement du MELS. (www.mels.gouv.qc.ca/dgfe/Regles/reg_cs/index.html).

Afin de s'assurer de recevoir à temps les services et outils nécessaires, les élèves ainsi que leurs parents ou tuteurs sont invités à contacter l'école dès le mois de mai ou juin précédant la rentrée scolaire. Il faudra alors préciser avec l'établissement d'enseignement quels sont les besoins de l'élève, tels qu'identifiés sur le plan d'intervention. Les conseillers en place dans les bureaux régionaux de l'Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) peuvent, au besoin, soutenir les élèves et leurs parents ou tuteurs dans ces démarches. Les coordonnées des bureaux régionaux de l'OPHQ sont disponibles au www.ophq.gouv.qc.ca .

Aide financière aux études du Gouvernement du Québec

Les personnes ayant une déficience fonctionnelle majeure ont accès au Programme de prêts et bourses de l'Aide financière aux études du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) si elles ne disposent pas de ressources financières suffisantes pour faire des études en formation professionnelle ou au secteur adulte au secondaire ou encore des études postsecondaires (cégep et université). L'expression « personne ayant une déficience fonctionnelle majeure » désigne une personne atteinte d'une déficience entraînant des limitations significatives et persistantes dans l'accomplissement de ses activités quotidiennes et limitant ses possibilités de poursuivre des études. Les déficiences fonctionnelles majeures sont : la déficience auditive grave, la déficience visuelle grave et la déficience motrice ou organique entraînant des limitations significatives et persistantes. Les autres déficiences reconnues sont : la déficience du langage et de la parole, la paralysie affectant un seul membre, la parésie affectant un ou plusieurs membres et la capacité auditive dont le niveau minimal se situe à 25 décibels.

L'aide financière à laquelle elles ont droit leur sera entièrement versée sous forme de bourse, plutôt que partiellement sous forme de prêt et partiellement sous forme de bourse comme c'est le cas pour les étudiants ordinaires. Elles auront également la possibilité, si leur état l'exige, d'étudier à temps partiel tout en demeurant admissible au Programme de prêts et bourses.

En vue de compenser les inconvénients qu'elles subissent, elles peuvent également bénéficier du Programme d'allocation pour les besoins particuliers, un programme d'allocation pour le financement de supports techniques ou de services spéciaux. Les dépenses admises sont liées à l'acquisition de ressources matérielles adaptées (table tactile, appareils d'aide à la communication, documents sur cassette ou en braille, etc.) ou de services spécialisés (preneurs de notes, interprètes, accompagnateurs, etc.) ainsi qu'au financement du transport adapté.

Pour plus d'information :

Service de l'accueil et des renseignements
Aide financière aux études
Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS)
Téléphone : (418) 643-3750
Sans frais : 1 877 643-3750
ATS : (418) 643-5688
Programme d'allocation pour les besoins particuliers :
(418) 646-6006 ou 1 866 946-6006

Site Web : www.afe.gouv.qc.ca/fr/pretsBourses/deficienceFonctionnelleMajeure.asp

Bourses d'études

Pour les étudiantes et étudiants au postsecondaire, l'aide financière aux études offerte par le gouvernement ne suffit pas toujours. Une bourse d'études peut s'avérer un supplément intéressant à obtenir. Il en existe des dizaines, certaines offertes à tous les étudiants au Canada, d'autres au Québec seulement ou dans une région spécifique de la province. Certaines bourses sont réservées aux personnes ayant une déficience particulière ou offertes par un établissement scolaire à ses seuls étudiantes et étudiants.

On peut obtenir des informations sur les bourses offertes au Canada en consultant le répertoire d'aides financières compilées par l'Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au niveau postsecondaire (NEADS en anglais). Ce répertoire présente plusieurs dizaines de programmes de bourses offerts par différents organismes et fondations aux étudiantes et étudiants ayant une limitation fonctionnelle. Le répertoire peut être consulté sur le site Web de NEADS au www.neads.ca/fr/norc/funding/.

D'autre part, l'Association des universités et collèges du Canada (AUCC) qui a le mandat de gérer les dizaines de bourses offertes aux étudiantes et étudiants canadiens par des entreprises ou des fondations, offrent des bourses spécialement réservées aux personnes ayant des limitations fonctionnelles. Il s'agit de :

  • Bourses du Fonds Mattinson pour étudiants handicapés;
  • Bourse d'études de l'AUCC pour étudiants handicapés.

Des conditions particulières s'appliquent pour obtenir ces bourses. Il est donc préférable de s'informer au préalable auprès de l'Association des universités et collèges du Canada. Toute l'information concernant ces bourses ainsi que l'ensemble des autres programmes de bourses administrés par l'AUCC est disponible sur son site Web au www.aucc.ca/. On peut également s'informer en communiquant avec l'association par courriel à bourses@aucc.ca.

Au Québec, des bourses sont offertes par plusieurs organismes et entreprises. À titre d'exemple, Loto-Québec propose, depuis 1994, son programme de bourses d'études et de stages rémunérés . Douze bourses sont offertes soit dix, d'un montant de 2000 $ chacune, pour les étudiantes et étudiants inscrits à l'université et deux, de 1000 $ chacune, pour ceux inscrits au collégial. Les récipiendaires ont de plus la possibilité d'effectuer un stage rémunéré d'une durée de douze semaines au sein de l'entreprise durant la période estivale. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site Web de Loto-Québec à http://lotoquebec.com/corporatif/nav/carrieres/etudiants-stages/handicapes.

La Banque Nationale du Canada (BNC) offre également des bourses et un travail d'été par le biais de son Programme de bourses d'études et d'emplois d'été pour étudiants avec limitations fonctionnelles. Chaque année, la BNC offre à deux étudiants poursuivant des études universitaires au Québec, en Ontario ou au Nouveau-Brunswick une bourse de 5 000 $ accompagnée d'un emploi d'été rémunéré de 12 semaines. Elle offre également à un étudiant de niveau collégial résidant au Québec une bourse de 2 500 $ accompagnée d'un emploi d'été rémunéré de 10 semaines. Pour des renseignements supplémentaires, visitez le site Web de la BNC au www.bnc.ca/bourses

De son côté, l'Association québécoise des étudiants ayant des incapacités au postsecondaire (AQEIPS) distribue aux étudiantes et étudiants ayant des incapacités, inscrits au cégep, à l'université ou dans un programme de formation professionnelle au secondaire, plusieurs bourses de 500 $ afin qu'ils puissent poursuivre leur scolarité postsecondaire. Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web de l'AQEIPS au www.aqeips.qc.ca ou contacter l'association à info@aqeips.qc.ca ou par téléphone au (514) 499-9451.

Ils existent plusieurs autres programmes de bourses, qui ne sont souvent offerts qu'aux seuls élèves fréquentant un établissement d'enseignement précis. Par exemple, l'entreprise Mille et un métiers, dont les travailleuses et travailleurs sont constitués en grande partie de personnes ayant une limitation fonctionnelle, a créé une fondation qui permet d'offrir annuellement douze bourses aux élèves ayant une limitation fonctionnelle de l'Université de Montréal. Pour être assuré de ne pas manquer l'opportunité de recevoir une telle bourse, il est conseillé de s'adresser au Service d'aide à l'intégration des élèves handicapés (SAIEH) situé dans chaque établissement d'enseignement postsecondaire (voir la section Services d'aide pour mieux connaître le mandat et les coordonnées des SAIEH).

Remonter

Services d'aide

Les Services d'aide à l'intégration des élèves handicapés (SAIEH)

Au Québec, chaque cégep public et chaque université met à la disposition des étudiantes et étudiants ayant un handicap ou une incapacité un Service d'aide à l'intégration des élèves handicapés (SAIEH). Ces services s'adressent aux élèves ayant une déficience motrice, auditive ou visuelle et a pour but de leur permettre de poursuivre des études postsecondaires au même titre que toute autre personne. Pour l'élève concerné, le soutien se concrétise par la mise en place de services gratuits qui pallient les limitations découlant de la nature de sa déficience. Ces services palliatifs interviennent seulement sur les limitations qui agissent directement sur les principales tâches d'un élève, à savoir lire, écrire, écouter.

Les services suivants peuvent être offerts :

  • accompagnement physique : déplacements, alimentation, hygiène;
  • agrandissement ou adaptation tactile;
  • analyse et préparation d'un plan d'intervention personnalisé;
  • aide à la manipulation en laboratoire;
  • documentation;
  • groupes homogènes pour personnes sourdes ou malentendantes;
  • lecture sur cassette (livres sonores);
  • preneurs de notes en classes régulières;
  • preneurs de notes à l'aide d'un ordinateur (cours d'anglais);
  • soutien matériel;
  • transcription en braille;
  • interprétariat gestuel, oral, pilgrim;
  • autres services : horaires adaptés, mesures palliatives (temps supplémentaire pour la passation des examens, etc.).

Pour s'assurer de disposer de tout le matériel et de tous les services requis, l'élève aurait tout avantage à contacter le SAIEH de son cégep ou de son université dès le mois de mai précédent la rentrée scolaire de septembre (ou dès la confirmation de son inscription à l'établissement d'enseignement). En ce prenant ainsi à l'avance, l'élève risque moins de rencontrer des délais dans l'accès aux services requis, des délais qui pourraient nuire à la réussite de ses études.

Où trouver les coordonnées du SAIEH

Au niveau collégial, deux cégeps ont été désignés par le ministère de l'Éducation pour coordonner les services offerts. Leur mission est de supporter les cégeps et campus de la province à intégrer leurs étudiants handicapés dans leur région au secteur régulier, à l'éducation des adultes et lors des cours d'été. C'est le Cégep de Sainte-Foy qui a le mandat pour l'est du Québec (Saguenay-Lac-St-Jean / Côte-Nord / Gaspésie / région de Québec jusqu'à Trois-Rivières / Beauce), tandis que le Cégep du Vieux-Montréal a le mandat pour l'ouest du Québec (Montréal / Montérégie / Estrie / Outaouais / Mauricie / Centre-du-Québec). Vous pouvez rejoindre l'un ou l'autre des SAIEH de ces deux cégeps pour connaître les coordonnées du ou de la responsable du SAIEH dans chaque cégep au Québec.

Cégep de Sainte-Foy :

Hélène Savard, responsable
Téléphone: (418) 659-6600, poste 3724
Courriel : hsavard@cegep-ste-foy.qc.ca
Site Web : www.cegep-ste-foy.qc.ca/freesite/index.php?id=12389

Cégep du Vieux-Montréal :

Carole Lavallée, responsable
Téléphone : (514) 982-3443 (voix, ATS)
Courriel : saide@cvm.qc.ca
Site Web : www.cvm.qc.ca/saide/

En ce qui concerne les bureaux du SAIEH dans les universités québécoises, on peut obtenir leurs coordonnées en contactant l'Association québécoise interuniversitaire des conseillers aux étudiants en situation de handicap (AQICESH). Cette association regroupe les responsables de chacun des SAIEH universitaires. On peut trouver les coordonnées de chaque SAIEH en consultant le site Web de l'AQICESH au www.aqicesh.ca.

Des hyperliens vers les sites Web de SAIEH de certains cégeps et universités ont été également répertoriés dans la section Liens sur le site du CAMO au www.camo.qc.ca/outils/liensutiles.php#education.

Remonter

Associations

Différentes associations regroupant des étudiantes et étudiants ayant des limitations fonctionnelles existent et ont comme mandats de défendre leurs droits, de s'assurer qu'ils puissent avoir accès aux établissements d'enseignement et de les informer sur les différentes ressources pouvant les aider dans la poursuite de leurs études.

Revenir au début de la page

Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au postsecondaire (NEADS)

L'Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au postsecondaire (NEADS en anglais) agit au niveau national et regroupe des étudiants, des éducateurs, des organismes et des dispensateurs de services professionnels présents dans les différents établissements d'enseignement partout au Canada. Fort dynamique, l'association offre de nombreux services et met de l'avant plusieurs projets pour informer, sensibiliser et réseauter les étudiantes et étudiants ayant des limitations fonctionnelles. Son site Web (www.neads.ca), bilingue, est particulièrement riche, regorgeant d'informations. L'association organise tous les deux ans un colloque portant sur les enjeux concernant les étudiantes et étudiants ayant des limitations fonctionnelles au postsecondaire.

Pour obtenir de l'information et pour devenir membre de l'association :

NEADS
Salle 426, Unicentre
1125 Colonel By Drive
Université Carleton
Ottawa (Ontario) K1S 5B6
Téléphone : 613 380-8065
Sans frais : 1 877 670-1256
Télécopieur : 613 369-4391
Courriel : info@neads.ca
Site Web : www.neads.ca

Association québécoise des étudiants ayant des incapacités au postsecondaire (AQEIPS)

L'Association québécoise des étudiants ayant des incapacités au postsecondaire (AQEIPS) est la contrepartie québécoise de NEADS et poursuit des buts semblables : défense des droits et des intérêts des étudiantes et des étudiants ayant des incapacités au postsecondaire, dans une approche multidéficience; favoriser leur intégration dans les institutions d'enseignement postsecondaire publiques et privées; diffuser de l'information à ses membres sur tous les aspects concernant la vie d'étudiant ayant des incapacités au postsecondaire, etc. L'AQEIPS entretient des liens étroits avec NEADS avec laquelle elle met sur pied périodiquement des projets communs destinés aux étudiantes et étudiants du Québec.

L'AQEIPS a publié au fil des ans différents documents qui peuvent s'avérer fort utiles pour les personnes qui désirent entreprendre des études postsecondaires, notamment en ce qui concerne l'accessibilité des établissements d'enseignement et les services offerts pour faciliter la poursuite des études. Ces documents sont gratuits pour les membres, 10 $ pour les non-membres.

L'AQEIPS administre également un programme de bourses afin d'encourager et stimuler la poursuite d'études postsecondaires chez les personnes ayant des incapacités (voir la section Aide financière pour plus de détails).

Pour de plus amples renseignements ou pour devenir membre :

AQEIPS
425, rue Sherbrooke Est, Bureau 06
Montréal (Québec) H2L 1J9
Téléphone : (514) 499-9451
Télécopieur : (514) 499-9592
Courriel : aqeips@qc.aira.com
Site Web (bilingue) : www.aqeips.qc.ca

Association des étudiantes et étudiants handicapé(es) de l'Université Laval (ADEHUL) et de l'UQAM (ADEHUQAM)

Enfin, ils existent aussi deux associations regroupant les étudiantes et étudiants ayant des incapacités fréquentant pour l'une l'Université Laval et pour l'autre l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Pour l'Université Laval, il s'agit de l'Association des étudiantes et étudiants handicapé(es) de l'Université Laval (ADEHUL) et pour l'UQAM, de l'Association des étudiants handicapés de l'UQAM (ADEHUQAM). Les deux associations poursuivent des buts semblables : Informer, conseiller, appuyer les étudiants handicapés dans diverses démarches; développer et maintenir des liens de solidarité entre les étudiantes et étudiants handicapés; assurer l'accessibilité physique des bâtiments et des lieux ainsi que des services sur le campus; tenir des activités de sensibilisation sur la réalité des personnes handicapées, etc.

Pour rejoindre l'une ou l'autre de ces associations :

ADEHUL
Pavillon Maurice Pollack - local 2220
Téléphone : (418) 656-2131, poste 14510
Courriel : adehul@public.ulaval.ca
Site Web : www.ulaval.ca/adehul/

ADEHUQAM
Local A-2480
Téléphone : (514) 987-3000, poste 0340
Courriel : adehuqam@uqam.ca

Remonter

Mme Denis de l'Office municipal d'habitation de Montréal.

Ajuster la taille du texte (2)

  • Redimensionner le texte à 75%
  • Redimensionner le texte à 90%
  • Redimensionner le texte à 100%
  • Redimensionner le texte à 115%
  • Redimensionner le texte à 125%
Capsules LSQ (langue des signes québécoise) Offres d'emploi de nos partenaires

Votre navigation

La Commission des partenaires du marché du travail contribue au financement des activités du
Comité d'adaptation de la main-d'oeuvre (CAMO) pour personnes handicapées.

Commission des partenaires du marché du travail.

Pour plus de renseignements sur le marché du travail et sur les programmes et services publics d'emploi, consultez le site d'Emploi-Québec.