La mise en page du site vous semble bizarre ? Découvrez pourquoi en cliquant ici.

Logo du CAMO pour personnes handicapées

La compétence au-delà de la différence

logo du CAMO adapté pour l'imprimé
Plage tactile (afficheur braille) pour usage de l'ordinateur (déficience visuelle).
M. Pominville, journalier chez Geneka Biotechnologie.
Réunion à laquelle participent des personnes handicapées et des interprètes en langue des signes.

Vous êtes ici : Accueil > Emploi et formation > Section Jeunesse > Nouvelles > Archives

Emploi et formation : Section jeunesse

Archives

Les nouvelles de la Stratégie Jeunesse : Juillet 2003

La Banque CIBC appuie financièrement les étudiantes et étudiants de niveau postsecondaire ayant des limitations fonctionnelles

Quatorze étudiantes et étudiants ayant des limitations fonctionnelles de la région de Toronto bénéficieront d'une aide financière supplémentaire pour leur permettre de poursuivre et réussir leurs études postsecondaires, et ce, grâce à l'implication de la Banque CIBC. Cette dernière a en effet annoncé récemment le nom des lauréates et lauréats de ses Prix Accès CIBC destinés aux étudiantes et étudiants handicapés.

Ces prix ont été créés en partenariat avec le Groupe de défense des droits de la personne pour l'équité en matière d'emploi pour personnes handicapées (Disabled Persons for Employment Equity Human Rights Group). Ils sont décernés à des étudiantes et étudiants handicapés de niveau postsecondaire afin de les aider à financer leurs études. L'objectif de ces prix est de favoriser l'équité des étudiantes et étudiants handicapés, et ce, en collaboration avec les institutions d'enseignement. La CIBC espère qu'à long terme, ces prix favoriseront l'équité en milieu de travail en offrant la possibilité à ces candidates et candidats d'être mieux préparés à entrer sur le marché du travail à la fin de leurs études universitaires.

La CIBC s'est engagée à verser 75 000 $ sur trois ans à ce programme pilote. Ce dernier est mené dans la région de Toronto et en est à sa deuxième année.

Pour en connaître davantage sur l'édition 2003 des Prix Accès CIBC, vous pouvez consulter le communiqué de presse émis par la CIBC à cet effet.

Remonter

Une bibliothèque virtuelle pour favoriser l'accès aux ressources visant l'alphabétisation des personnes ayant des limitations fonctionnelles

Les personnes travaillant avec des apprenants adultes handicapés peuvent maintenant compter, par le biais d'Internet, sur une nouvelle bibliothèque sur l'information et les ressources pour l'alphabétisation des personnes ayant des limitations fonctionnelles. Ayant pour nom Alphabétisation pour la vie autonome (AVA), cette bibliothèque virtuelle et centralisée met à la disposition des internautes des renseignements provenant du Canada et du monde entier sur les appareils et accessoires fonctionnels et sur la sensibilisation à la condition des personnes handicapées.

Alphabétisation pour la vie autonome a été conçue et réalisée par l'Association canadienne des centres de vie autonome (ACCVA) en collaboration avec le National Adult Literacy Database Inc. (NALD). Ce projet a bénéficié de l'aide financière du Secrétariat national à l'alphabétisation, une composante du ministère du Développement des ressources humaines Canada. Préoccupée par le faible niveau d'alphabétisation des Canadiennes et Canadiens ayant des limitations fonctionnelles, l'ACCVA veut, avec cette bibliothèque, contribuer à la lutte à l'analphabétisme.

Pour consulter la bibliothèque ou pour en savoir davantage sur le projet, il suffit de visiter la section de l'AVA sur le site Web de l'ACCVA.

Remonter

Mise sur pied d'une expérimentation sur la transition école/vie active pour les élèves montréalais ayant une déficience intellectuelle

Oeuvrant à l'intégration au marché du travail des personnes ayant une déficience intellectuelle, le service spécialisé de main-d'oeuvre montréalais Action Main-d'oeuvre a débuté ce printemps les travaux concernant son projet d'expérimentation sur la transition école/vie active, le projet Continuum Plus. Ce projet est inspiré d'une autre expérimentation sur la transition, celle du Plan intégré de continuité (PIC) menée entre 1997 et 2000 auprès d'élèves fréquentant deux écoles spécialisées pour les jeunes ayant une déficience intellectuelle dans l'est de Montréal. De son côté, Continuum Plus s'adresse plutôt aux élèves intégrés dans les écoles régulières et inscrits dans le programme d'Insertion sociale et professionnelle des jeunes (ISPJ ou ISPMT).

Le but du projet est d'expérimenter un processus permettant une meilleure transition des élèves finissants du programme ISPJ en adaptant le modèle du PIC à la réalité et aux besoins de ces élèves. Grâce à une meilleure planification de la transition, les finissantes et finissants éviteront de se retrouver devant une absence de services pour assurer leur intégration au marché du travail après avoir terminé leurs études.

L'expérimentation du processus de transition se fera en collaboration avec les cinq commissions scolaires de l'île de Montréal, trois centres de réadaptation ainsi que le Comité régional des associations pour la déficience intellectuelle (CRADI) qui représente le milieu des personnes ayant une déficience intellectuelle.

Ayant démarré en février dernier, le projet se déroulera en trois phases et devrait se terminer en décembre 2004. L'Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) a accepté de financer la première phase du projet et pourra continuer à s'engager financièrement, selon l'atteinte des objectifs fixés.

Les personnes intéressées à obtenir davantage d'information sur le projet Continuum Plus peuvent contacter madame Carole Gravel d'Action Main-d'oeuvre au (514) 721-4941.

Remonter

Un logiciel pour favoriser l'apprentissage du français chez les adultes sourds gestuels

Pour bon nombre de personnes sourdes, l'apprentissage du français, particulièrement le français écrit, représente un défi difficile à relever. Cette grande difficulté, attribuable entre autres à des problèmes sur le plan lexical, fait en sorte que les lecteurs sourds ont souvent un vocabulaire peu développé en ce qui concerne le français écrit, ce qui nuit à leur compréhension. Pour contribuer à résoudre ce problème, le Groupe de recherche sur la LSQ et le bilinguisme sourd de l'Université du Québec à Montréal (UQÀM) a développé Le français sur le bout des doigts, un logiciel s'adressant aux adultes sourds gestuels peu alphabétisés. Sa particularité est qu'il est entièrement accessible, selon des principes d'enseignement bilingue, par le biais de la langue des signes québécoise (LSQ) et qu'aucune connaissance du français n'est requise pour l'utiliser.

Question de tester l'efficacité du logiciel, le groupe de recherche à mesuré son effet sur la reconnaissance des mots et sur la compréhension des mots en contexte. Les résultats de cette évaluation ont été présentés lors du dernier congrès de l'Association canadienne française pour l'avancement des sciences (ACFAS) tenu à Rimouski en mai dernier.

Les résultats montrent un effet positif du logiciel sur la compréhension des mots. De plus, les sujets ayant consulté le lexique LSQ-français du logiciel ont obtenu de meilleurs résultats. Il semble également qu'un encadrement des apprenants soit nécessaire, surtout dans le cas des plus faibles, lors des premières utilisations du logiciel afin qu'ils puissent développer des stratégies d'apprentissage et ainsi utiliser le logiciel de façon optimale.

Le Groupe de recherche sur la LSQ et le bilinguisme sourd a été créé en 1988. Les objectifs de recherche sont, d'une part, la description de la LSQ dans le but de produire une grammaire descriptive ainsi qu'un dictionnaire et, d'autre part, l'élaboration de stratégies efficaces pour l'enseignement du français aux sourds. Pour en savoir davantage sur le logiciel Le français sur le bout des doigts, sur le groupe de recherche ou sur les autres sujets de recherche du groupe, vous pouvez consulter son site Web.

Remonter

Pour des suggestions, questions ou commentaires, n'hésitez pas à nous joindre.

Frank Bouchard
Responsable de la Stratégie Jeunesse
CAMO pour personnes handicapées
f.bouchard@camo.qc.ca

Prochain bulletin : septembre 2003

Homme ayant une déficience visuelle, lisant un document en braille lors d'une réunion de travail.

Ajuster la taille du texte (2)

  • Redimensionner le texte à 75%
  • Redimensionner le texte à 90%
  • Redimensionner le texte à 100%
  • Redimensionner le texte à 115%
  • Redimensionner le texte à 125%
Capsules LSQ (langue des signes québécoise) Offres d'emploi de nos partenaires

Votre navigation

La Commission des partenaires du marché du travail contribue au financement des activités du
Comité d'adaptation de la main-d'oeuvre (CAMO) pour personnes handicapées.

Commission des partenaires du marché du travail.

Pour plus de renseignements sur le marché du travail et sur les programmes et services publics d'emploi, consultez le site d'Emploi-Québec.