La mise en page du site vous semble bizarre ? Découvrez pourquoi en cliquant ici.

Logo du CAMO pour personnes handicapées

La compétence au-delà de la différence

logo du CAMO adapté pour l'imprimé
Mme Denis de l'Office municipal d'habitation de Montréal.
Ordinateur adapté pour une personne ayant une déficience visuelle.
Homme ayant une déficience visuelle, lisant un document en braille lors d'une réunion de travail.

Vous êtes ici : Accueil > Emploi et formation > Section Jeunesse > Nouvelles > Dernière édition (Mai 2004)

Emploi et formation : Section jeunesse

Nouvelles

Les nouvelles de la Stratégie Jeunesse : Mai 2004

Étude sur l'accessibilité du cyber-apprentissage pour les étudiants handicapés canadiens

Le Réseau de Recherche Adaptech du Collège Dawson à Montréal vient d’entreprendre une étude portant sur l'accessibilité de diverses formes de cyber-apprentissage (ou eLearning) employées à l'heure actuelle pour les étudiants ayant des incapacités dans les collèges et les universités du Canada.

D’une durée de trois ans, l’étude devrait permettre d'identifier les facteurs facilitants et les obstacles rencontrés par les étudiants ayant des incapacités dans l’apprentissage en mode virtuel. La recherche devrait également permettre de dresser une liste des meilleures pratiques et de la diffuser au sein de la communauté de l'enseignement supérieur et de l'industrie des publications électroniques.

La recherche inclura des étudiants de niveau postsecondaire ayant des incapacités qui ont utilisé une forme quelconque d'apprentissage virtuel (y compris des étudiants ayant des troubles d'apprentissage), des professionnels qui rendent disponibles des soutiens spécialisés aux étudiants ayant des incapacités sur les campus, des individus qui mènent ou soutiennent les initiatives d'apprentissage virtuel de leur institution, des membres du corps professoral qui ont enseigné à des étudiants handicapés en employant une forme ou une autre de cyber-apprentissage, ainsi que des cadres responsables de la publication de matériel pédagogique électronique (manuels et cours virtuels).

Cette étude représente un des volets d'un projet d'envergure de trois ans subventionné par l'Initiative de la nouvelle économie (INE), une branche du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH). Les autres volets de ce projet visent plus particulièrement les personnes ayant des incapacités dans le milieu du travail, dans le domaine de l'information publique ainsi que la cyber-démocratie. Pour en connaître davantage sur cette initiative, il suffit de consulter le communiqué de presse du CRSH faisant l’annonce du financement de l’initiative.

Le Réseau de Recherche Adaptech est une équipe d'académiciens, d'étudiants et de consommateurs procédant à des recherches sur l'utilisation des technologies informatiques, d'information et de technologies informatiques adaptatives par les étudiants ayant des incapacités des collèges et universités canadiens.

Pour toute information supplémentaire ou pour participer au projet du cyber-apprentis­sage, il suffit de communiquer avec Catherine Fichten, directrice du projet ou avec Jennison Asuncion, gérant de projet. Vous pouvez aussi consulter le site Web d’Adaptech

Remonter

Le Conseil jeunesse de Montréal propose de faire une plus grande place aux jeunes
ayant un handicap dans la fonction publique montréalaise

En mars dernier, le Conseil jeunesse de Montréal (CJM) a dévoilé un avis sur le renouvellement de la fonction publique montréalaise. Cet avis met l’accent sur la place des jeunes au sein de la fonction publique municipale, en visant particulièrement les jeunes femmes, les jeunes des communautés culturelles et autochtones ainsi que les jeunes ayant des limitations fonctionnelles. Le CJM a émis une série de recommandations pour favoriser l’embauche des jeunes dans les années à venir. Elles sont regroupées en trois volets, soit la promotion, l’embauche et l’intégration des jeunes de moins de 30 ans au sein de la fonction publique montréalaise.

La principale recommandation est la création d’un « Programme jeunesse d’accès à l’emploi ». Ce programme pourrait définir quelles sont les exigences d’admission pour les différents emplois de la fonction publique montréalaise, le processus permettant d’accéder à un poste permanent, les mesures adaptées pour certaines clientèles (jeunes femmes, personnes handicapées, membres de communautés culturelles), les différents stages offerts, les programmes de mentorat et les perspectives d’emplois.

Pour favoriser l’embauche des jeunes vivant avec des limitations fonctionnelles, le CJM souligne l’importance de modifier les anciens édifices municipaux pour les rendre accessibles, de développer des mesures d’intégration dans le milieu de travail, de former le personnel de la fonction publique municipale à la réalité des personnes handicapées ou à mobilité réduite, de donner davantage d’importance à l’accueil de stagiaires vivant avec un handicap et de transmettre l’information concernant les emplois disponibles aux associations de personnes handicapées.

Le CJM propose aussi dans son avis de mettre sur pied un projet pilote d’intégration, réalisé en partenariat avec l’organisme Action main-d’œuvre et le Comité régional des associations pour la déficience intellectuelle (CRADI). Ce projet consiste à permettre à des jeunes vivant avec une limitation sur le plan intellectuel d’accomplir une expérience de travail rémunéré à la Ville de Montréal. Pour le CJM, ce projet s’inscrit dans la lignée des objectifs de développement de l’employabilité, d’insertion socioprofessionnelle et d’intégration à l’emploi dont la fonction publique montréalaise doit se doter.

Le texte complet de l’avis ainsi qu’un résumé sont disponibles sur le site Web du CJM. Pour plus d’information, vous pouvez contacter le CJM au (514) 872-9851 ou par courriel. Le Conseil jeunesse de Montréal est formé d’une quinzaine de jeunes Montréalais âgés de 16 à 30 ans et a le mandat de conseiller le maire et le comité exécutif de Montréal sur toutes les questions relatives aux jeunes.

Remonter

Une bourse d’études au profit des étudiantes et étudiants ayant une déficience motrice sévère inscrits au postsecondaire

Cette année encore, l’Association canadienne des paraplégiques remettra sa bourse Copnick / Hilliard à une étudiante ou un étudiant canadien ayant une déficience motrice sévère poursuivant des études au postsecondaire. D’un montant de 1 000 $, cette bourse a été créée grâce à la contribution des successions Morton Copnick et Craig Hilliard, deux personnes qui furent longtemps membres de l’association.

Les étudiantes et étudiants intéressés doivent être citoyens canadiens, avoir une déficience motrice sévère permanente et être en mesure de démontrer leur capacité à compléter leurs études avec succès, notamment grâce à la réalisation d’initiatives remarquables.

La date limite pour faire parvenir votre candidature est le 31 août 2004. Le dossier doit être accompagné de lettres de références ainsi que d’un rapport médical attestant la déficience. Il doit être adressé à :

Copnick/Hilliard Scholarship Fund Selection Committee
C/O Canadian Paraplegic Association
1101, Prince of Wales Drive, Suite 230
Ottawa (Ontario) K2C 3W7

Les détails sur ce programme de bourse ainsi que les formulaires d’inscription (en anglais seulement) sont disponibles sur le site Web de l’Association canadienne des paraplégiques.

Remonter

La situation des étudiants handicapés au postsecondaire au menu du congrès 2004 de l’Association des services aux étudiants des universités et collèges du Canada

Dans le cadre du congrès 2004 de l'Association des services aux étudiants des universités et collèges du Canada (ASEUCC), l’Association canadienne des conseillers aux étudiants handicapés au postsecondaire (ACCSEHP), une division de l’ASEUCC, présentera un atelier sur le thème de « L'évolution des services aux étudiants handicapés : sujets brûlants et orientations futures » (en anglais Where are Services for Disabilities going : Hot Topics and Future Directions). Les participants à cet atelier auront l’occasion d’explorer des sujets d’actualité en lien avec les services offerts aux étudiants handicapés au niveau postsecondaire :

  • Quel a été l'impact du mouvement canadien pour la justice sociale des personnes handicapées sur la prestation de services aux étudiants handicapés de niveau postsecondaire?
  • Quelles questions émergentes sont associées à la prestation de services aux étudiants autochtones handicapés?
  • Quelles sont les incidences de l'« aménagement organisationnel classique » sur les établissements postsecondaires?

Cet atelier interactif de perfectionnement professionnel aura lieu le dimanche 13 juin 2004, de 9 h à 16 h, à l’Université du Manitoba à Winnipeg qui accueille le congrès 2004 de l’ASEUCC. L’atelier est organisé par le Canadian Centre on Disability Studies (CCDS), un organisme proche des milieux universitaires et orienté vers le public, qui se consacre à la recherche, à l’éducation et à la diffusion des connaissances sur la vie avec un handicap. Il cherche à favoriser la participation entière et égalitaire des personnes ayant des limitations fonctionnelles à tous les aspects de la vie en société, aux niveaux régional, national et international.

L’atelier s’adresse aux étudiants ou aux conseillers en services désirant contribuer à la mise en place d’un milieu postsecondaire accessible, équitable et ouvert à toutes et à tous. Des frais de 105 $ pour la journée ou de 75 $ pour la demi-journée sont exigés. Pour de plus amples renseignements, il suffit de consulter le site Web de l’ACCSEHP.

L'Association canadienne des conseillers en services aux étudiants handicapés au postsecondaire est un groupe national de professionnelles et professionnels qui aident les étudiants handicapés des collèges et des universités. Elle a comme objectif de mettre en œuvre des activités visant à faciliter l'accès aux établissements d'enseignement postsecondaire aux personnes handicapées et à améliorer leur expérience d'apprentissage. Les personnes intéressées à en connaître davantage sur l’association peuvent consulter le site Web de l’Association.

Pour des suggestions, questions ou commentaires, n’hésitez pas à nous joindre.

Frank Bouchard
Responsable de la Stratégie Jeunesse
CAMO pour personnes handicapées
f.bouchard@camo.qc.ca

Remonter

M. Pominville, journalier chez Geneka Biotechnologie.

Ajuster la taille du texte (2)

  • Redimensionner le texte à 75%
  • Redimensionner le texte à 90%
  • Redimensionner le texte à 100%
  • Redimensionner le texte à 115%
  • Redimensionner le texte à 125%
Capsules LSQ (langue des signes québécoise) Offres d'emploi de nos partenaires

Votre navigation

La Commission des partenaires du marché du travail contribue au financement des activités du
Comité d'adaptation de la main-d'oeuvre (CAMO) pour personnes handicapées.

Commission des partenaires du marché du travail.

Pour plus de renseignements sur le marché du travail et sur les programmes et services publics d'emploi, consultez le site d'Emploi-Québec.